Chez Papinou

Texte à méditer :   Au golf, on garde le contact avec la nature. Comme ça, quand on va dans les bois, on n’est pas dépaysé.   
Météo .....

     Météo détaillée: <ICI>
     Radar pluies     : <ICI>

 ↑
Ephéméride
Lundi
18
Décembre 2017

Bonne fête à tous les :
Gatien


Demain, c'est l'anniversaire de :

Alexis H.

Pensez à souhaiter un bon anniversaire à :

Françoise A. le 21 12

Jean Paul M. le 21 12

Camille L. le 24 12

 ↑
Calendrier Sportif

Lundi 18 Déc. 2017

Semaine n° 51

Agenda pour les 15 prochains jours


Aucun évènement

 ↑
Compétitions 2017
 ↑
Championnat Club 2017
 ↑
Les Z ' AprèsmidiS
 ↑
Palmarès 2016
 ↑
Trombinoscope
 ↑
L'Association Sportive
 ↑
Ryder Cup 2018
 ↑
Le Golf d'Augerville
Ecole de golf-vidéos FFG
 ↑
Archives
 ↑
Actus au fil du temps
Recherche



 ↑
Visites

 353381 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

 ↑
Règles - Différents Modes de jeux

Le golf : comprendre les différents modes de jeux

Repris du site de l'AS Golf des étangs de Savigneux

insert brain.jpg

Stableford, match-play, stoke-play, scramble …

Il existe différentes façons de jouer au golf, seul ou en équipe, mais comment ça marche ?
Quelles sont les différentes règles ? Voici un petit grand cours de rattrapage pour tout savoir et tout comprendre !
Vous êtes nombreux à connaître les règles « de façon approximative », alors voici rien que pour vous des explications simples et précises pour enfin maîtriser tous les aspects de votre sport préféré !

Le stableford

Le stableford ne date pas d’hier ! Il fut créé en 1898 par le Docteur Franck Stableford (Wallasey & Royal Liverpool Golf Clubs) et utilisé en 1932 pour la première fois.

Le principe est simple : le score de chaque trou est transformé en point. 5point pour albatros, 4 pour eagle, 3 pour birdie, 2 pour par, 1 pour bogey puis ensuite 0. Pour plus de détails et le calcul des points cliquez ici.

L’avantage de ce mode de jeux est important ! A partir du moment où vous ne marquez pas de point (au delà du bogey) vous pouvez relever votre balle et passer au trou suivant sans passer 1 heure à essayer de traverser un obstacle par exemple …
De plus, suivant votre index, la fédération vous accorde des coups reçus vous permettant d’avoir un par personnel sur chaque trou et donc de marquer plus facilement des points, pour baisser rapidement votre index. Si vous êtes débutant vous pouvez par exemple avoir des trous avec un par 6, par 7 … Ce qui est vraiment un avantage !

Le Scramble

Le scramble existe sous plusieurs formes mais le principe reste globalement le même. Ce mode de jeu est collectif puisqu’il est indispensable d’être en équipe (minimum 2 joueur). Chaque joueur de l’équipe joue individuellement une balle mais pour le coup suivant, tous les équipiers jouent au niveau de la meilleure balle.
Il est donc facile de scorer en scramble puisqu’on joue tout le temps les meilleures balles ! En revanche ces compétitions ne sont pas utilisées pour le calcul de votre index …

Le Stroke-play

Le stroke-play est un mode jeu utilisé pour les compétitions des professionnels ou des bons joueurs (série 1).
Ici pas de cadeau ! Pas de point, coup reçu, croix sur les cartes ou autres avantages du stableford !
Le principe est simple : on compte tout ! Le joueur fait sa compétition du 1 au 18 réalisant un score pour chaque trou : -4, -3, -2 … par, +1, +2 … +8, +15, +30 … Et oui, vous pouvez prendre un nombre illimité de coups sur un seul trou ! En stroke-play on ne relève pas la balle : vous jouez tous les coups.
Le but est d’arriver à la fin avec le moins de coups, voir faire du négatif si possible …

Le Match-play

En match-play deux joueurs s’affrontent sur le mode du stroke-play. Tous les coups sont comptés et le but n’est pas de réaliser un score global mais de gagner plus de trous que l’adversaire.
Un parcours compte 18 trous, il faut donc gagner 10 trous pour remporter la partie. Le joueur qui remporte le trou est simplement celui qui réalise le plus petit score sur le trou en question. A chaque trou gagné vous êtes nUP (victoires) ou nDOWN (défaites) : 1up, 2up, 3up … 1down, 2down …
Vous pouvez donc gagner et stopper la compétition au trou 10 si vous gagner tous les trous (10up) !
Si un joueur gagne 9 trous (9up), on dit que l’adversaire est « dormi » (9down), ce qui veut dire qu’il ne peut plus gagner mais au mieux faire ex aequo. Dans ce cas et si aucun joueur n’est victorieux au 18ème, la partie continue et refaisant le parcours en mort subite jusqu’au moment où 1 joueur remporte un trou.

Autres modes de jeux

Single : un seul joueur.

Quatre-balles ou (quatre balles meilleures balles) : Partie opposant quatre joueurs et équipe de deux. Les deux joueurs du camp jouent chacun une balle comme en individuel mais seulement le meilleur score réalisé sur chaque trou et par équipe est pris en compte. Dans une compétition avec un handicap, la meilleure balle en net est prise en compte.

Foursome : une équipe de deux joueurs. Un joueur commence les trous pairs et l’autre les impairs. Ensuite c’est à l’autre joueur de jouer le deuxième coup, puis celui qui a commencé le trou joue le troisième coup et ainsi de suite.

Greensome : à la différence du Foursome, en Greensome, les deux jouent à chaque départ et on choisit le meilleur coup. De là, le joueur dont la balle n’a pas été choisie joue le deuxième coup et le premier joue le troisième coup.

Chapman : les deux joueurs du camp jouent chacun une balle du départ, alternent pour le deuxième coup et choisissent ensuite celle qui leur convient le mieux pour terminer le trou en jouant alternativement.

Patsome : les six premiers trous sont joués en quatre balles, les six suivants en Greensome, les six derniers en Foursome. Le décompte des coups se fait comme en Foursome.

Course au drapeau : chaque joueur possède un drapeau personnalisé, qui sera planté à l’endroit où se trouvera sa balle lorsqu’il aura épuisé tous ses coups. Le total des coups est calculé pour chacun des joueurs en ajoutant son handicap au Scratch Score Standard (exemple : joueur Hcp 24, S.S.S. 71 ? le joueur a un crédit de 95 coups). Le joueur qui a planté son drapeau le plus loin sera déclaré vainqueur.

Course à la ficelle : chaque concurrent reçoit une ficelle dont la longueur est fonction du handicap du joueur (en règle générale, 50 cm par point de handicap, mais le Comité d’épreuve peut fixer lui-même cette longueur). Cela permet au concurrent de prolonger la course de sa balle jusque dans le trou, ou de la sortir d’une position périlleuse lorsqu’elle est difficilement jouable. Le joueur coupe alors le bout de la ficelle ainsi utilisée et continue avec la longueur de ficelle restante.

Eclectic : se joue sur 2 ou plusieurs cartes. La carte définitive est établie en retenant le meilleur score pour chaque trou parmi toutes les cartes jouées.

Ringer Score : c’est une formule très voisine de l’Eclectic, mais dont les bases sont soit un nombre de cartes important soit un nombre de cartes réalisées dans une certaine période calendaire. Le Ringer Score se joue souvent en hiver sur 9 ou 10 cartes, pour favoriser l’entraînement des joueurs pendant cette saison. Au fil des parties, chaque joueur retient le meilleur score obtenu sur chaque trou. La meilleure carte possible se constitue progressivement jusqu’au terme de l’épreuve.

Ainsi une compétition est un mélange des deux catégories : Single-Stroke Play, Foursome-Match Play…

Maintenant vous savez tout : à vous de jouer !


Date de création : 09/02/2016 @ 10:34
Dernière modification : 09/02/2016 @ 10:44
Catégorie : Règles
Page lue 1429 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^